Bar aux pommes de terre

Ce matin, le poissonnier faisait une promo sur le bar sauvage. J’en prends donc 2 à environ 700g la pièce. Les poissons sont vidés et écaillés, mais maintenant comment les préparer ?

Voici une recette plutôt simple, même si elle nécessite beaucoup de manipulation, il n’y a pas de geste technique particulier.

Pour quatre personnes, il vous faudra :

  • 2 bars, vidés & écaillés ;
  • 500 g de pommes de terre, plutôt grosses ;
  • 1 gousse d’ail (on peut forcer la quantité quand on aime, jusqu’à 4 gousses) ;
  • 1 feuille de laurier ;
  • 1 poireau (gros) ;
  • 3 cl de vin blanc sec pour la cuisine ;
  • beurre ou/et huile d’olive ;
  • sel, poivre moulu et en grains.

Faire chauffer le four à 210 °C (th 7).

Ailler et beurrer, saler et poivrer le plat (fond et bords).

Laver, éplucher et trancher les pommes de terre en rondelles régulières (3 mm d’épaisseur) et les répartir dans le fond du plat et ajoutant des lamelles d’ail de proche en proche. On peut les sécher dans de l’essuie-tout avant de les placer dans le plat.

Beurrer ou huiler les pommes de terre au pinceau, puis saler et poivrer avant de les enfourner pour 15 minutes.

Pendant ce temps, laver et émincer le poireau (couper-le en 4 dans la longueur et débiter-le en rondelles). Placer le dans une casserole préalablement huilée et laisser cuire environ 5 minutes à feu doux après avoir ajouté la feuille de laurier. Gouter, saler, poivrer.

Préparer les bars sur les deux faces en les salant, poivrant et en y déposant un peu de persil. On peut aussi les arroser d’un peu d’huile d’olive. Poser les bars sur le lit de pommes de terre et enfourner à nouveau pour 15 minutes.

Rajouter les poireaux sur les pommes de terres visibles. Arroser le tout avec le vin blanc et ajouter le poivre en grain. Remettre au four pour 5 minutes supplémentaires.

Tarte aux poireaux

Pour la facilité, j’utilise une pâte sablée en rouleau.

Sinon, pour faire cette tarte, il vous faudra :

  • 3 beaux poireaux ;
  • 100 de lardons (frais) ;
  • 3 œufs ;
  • 25 cl de crème fraiche ;
  • huile d’olive ;
  • fromage râpé ;
  • sel & poivre.

Mettre le four à chauffer à 210 °C (th 7).

Retirer le vert et laver les poireaux (il y a parfois de la terre entre les feuilles). Émincer les en les coupant 2 fois dans la longueur puis en tronçons d’un centimètre. Le faire dorer dans l’huile puis cuire 1/4 d’heure à l’étouffée. On peut rajouter un peu d’eau dans la casserole pendant la cuisson.

À côté, faire revenir les lardons à feu pas trop vifs pour qu’ils ne grillent pas, jusqu’à ce que le gras réduise. Les égoutter sur une feuille d’essuie-tout et en profiter pour retirer les morceaux de cartilages qui pourraient rester. Les ajouter aux poireaux.

Dans un bol, mélanger les œufs et la crème fraiche, le sel et le poivre. Ajouter l’appareil aux poireaux tièdes (pour ne pas cuire l’œuf).

Étaler la pâte dans le moule et prendre soin de la percer avec les pointes d’une fourchette ; cela évite la formation de cloques sous la pâte.

Répartir l’ensemble poireaux, lardons et sauce dans la pâte et recouvrir de fromage râpé (pâte cuite).

Enfourner pour 25 minutes.

Laisser refroidir sur une grille et servir sur un plat.

Potage Brighton

Voici un de mes premier tests de cuisine pour nourrir mes enfants. Un potage velouté pour les froides soirées d’hivers.

Avec des produits frais du marcher :

  • 5/6 carottes
  • 2 pommes de terres
  • 50 à 60 cl de lait
  • 1 cube de bouillon de poule (ou du vrai bouillon, si vous avez une carcasse et des restes)
  • 125 g de cheddar (commencer par chercher ça, c’est le plus difficile à trouver)

Laver et éplucher les carottes et les pommes de terre et les couper en petits cubes. Mettre à cuire dans 1,5 l de bouillon pendant environ 20 minutes (goûter).

Réserver le bouillon et égoutter les légumes.

Les mixer avec le lait jusqu’à obtenir une consistance crémeuse (si vous avez la patience, passez la crème au chinois).

Reverser la crème dans le bouillon et remettre à bouillir 1 min. Ajouter le fromage en fin de cuisson pour qu’il fonde.

Servir, c’est prêt !

Béchamel (sauce)

Ça peut servir pour faire une sauce…

  • 40g de beurre doux
  • 40g de farine blanche
  • 1/2 l de lait frais
  • sel (ou pas)
  • poivre frais (2 tours de moulin)
  • noix de muscade (à rapper)

Faire un roux ; c’est facile : faire fondre le beurre, ajouter la farine et monter le feux à doux pour faire cuire le mélange (sans le brunir) quelques minutes… Faut faire ça à la spatule en bois vivement pour ne pas faire de grumeaux.

Ensuite, ajouter progressivement le lait, toujours pour éviter les grumeaux. Quand tout le lait a été ajouté, faire bouillir 5 minutes.

Écarter du feu, ajouter sel (selon), poivre et la noix de muscade rappé.

Note : il faut tout le temps faire attention aux grumeaux, sinon ça ne présente pas de difficultés.

Suivant la destination, on peut ajouter des goûts (fromage, sauce tomate, citron) et même remplacer le lait par de l’eau pour faire une “simple” sauce blanche.

D’après l’Atelier des chefs : http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/11295-sauce-bechamel.php

 

 

La Soupe des Sorcières

Amandine dans son cahier d’école avait la recette de la « Soupe des Sorcières ». Nous nous sommes donc lancés dans la réalisation. Pour cela il vous faudra :

  • 1 l d’eau
  • 1 cube de bouillon (pour changer, j’ai pris au bœuf)
  • 1 poireau
  • 2 grosses pommes de terre
  • 3 carottes
  • 1 oignon
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • un peu de persil

Laver, éplucher et découper tous les légumes.
Faire bouillir un litre d’eau avec le cube et y plonger tous les légumes ainsi que le persil cisaillé.
Laisser cuire 3/4 d’heure après reprise du bouillonnement.

Faire refroidir avant de passer au mixer.

Servir tiède avec des croutons (et/ou) du parmesan et une feuille de persil déposée au milieu du bol.

Déguster.

Soupe poireau pomme de terre

  • 2 beaux poireaux ;
  • 3 oignons ;
  • 600g de pommes de terre ;
  • 30 g de beurre ou huile d’olive ;
  • 1/3 l de lait ;
  • 1 + 2/3 l d’eau ;
  • 1 échalote ;
  • 1 cube de bouillon de poule ;
  • sel, poivre, noix de muscade.

Mettre à chauffer la matière grasse dans une casserole et faire revenir l’échalote.

Découper les poireaux et les oignons et les mettre à l’étouffé pendant 10 minutes.

Ajouter les pommes de terre, après les avoir lavées, épluchées (sauf pour des nouvelles) et découpées en petits cubes.

Mouiller avec l’eau et le lait,ajouter un cube de bouillon de poule.

Saler, poivrer et rapper la noix de muscade et laisser cuire 30 minutes.

Passer le tout au mixer.

Servir avec une cuillère de crème fraiche et des croutons suivant votre goût.

Hachis parmentier

Hachis Parmentierpour 4 adultes :

  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • huile d’olive
  • 2 tomates
  • 400g de viande hachée
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • sel, poivre, herbes de Provence
  • 1 jaune d’œuf
  • fromage (parmesan ou autre)
  • 1kg de pommes de terres
  • 2 cuillères à soupe de crème fraiche
Purée Hachis
Faire revenir les oignons hachés et les gousses d’ail mixées dans l’huile.Ajouter les tomates coupées en dés, la viande hachée, la farine, sel, poivre et herbes.Au bout de 10 bonnes minutes, quand c’est cuit (gouter !), ajouter le jaune d’œuf et le parmesan en mélangeant vivement. Nettoyer les pommes de terre et placer les dans le filet en hauteur dans une cocotte minute. Mettre de l’eau dans le fond, sans mouiller les pommes de terre. Fermer et laisser cuire 15 minutes (suivant la taille) après la montée en pression.Si possible, retirer du feu et laisser refroidir (une baisse de pression lente évite l’éclatement des pommes).Sortir les pommes de terre et les éplucher. Écraser-les dans un plat avec un peu de crème fraiche.
Étaler au fond d’un plat à gratin. Étaler la purée au-dessus de la viande.

Saupoudrer de fromage râpé et passer 10 minutes au grill (surveiller !)

D’après Marmiton – Hachis Parmentier

Polenta au bouillon de poule

Pour 2 personnes :

  • 0,6 l d’eau ;
  • 1/4 de cube de bouillon de volaille ;
  • 150g de polenta fine ;
  • une noix de beurre.

Faire bouillir l’eau avec le cube de bouillon.

Ajouter la polenta en pluie fine en battant continuellement. Puis faire cuire encore 2 minutes.

Retirer du feu, ajouter une noix de beurre, mélanger et laisser refroidir.

On peut ajouter du fromage rappé.

Amandine n’a pas voulu goûter, mais Solenn a bien aimé.


Aujourd’hui, j’ai revenir les restes, coupés en tranches, dans une poêle chaude, avec un peu d’huile d’olive.

Même Amandine en a mangé.

Lait de poule

Pour une personne :

  • 25g de sucre ou sirop de sucre de canne
  • 1 jaune d’œuf
  • 0,1 l de lait
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade

pour les adultes :

  • 1 cl de rhum blanc ou autre alcool (whisky, bourbon, eau-de-vie)

Faire chauffer le lait dans une casserole avec la cannelle et la noix de muscade (pas bouillant).

Pendant ce temps, battez les jaunes avec le sucre dans un saladier jusqu’à obtenir un beau ruban jaune clair. La crème ne doit plus présenter de grains de sucre. Ça peut demander 5 minutes, même au batteur électrique.

Ajouter le lait en continuant à battre les œufs. Comme expliqué plus bas, il faut verser lentement le lait chaud et surtout ne arrêter de battre le mélange jusqu’à avoir versé tout le lait.

Pour finir, ajouter la goute d’alcool pour les adultes.

D’après : Journal des femmes – Lait de Poule


Note : toute la difficulté de cette recette tient dans la cuisson de l’œuf. Si on fouette pas assez vite, l’œuf cuit en faisant des paillettes dans le lait et en plus de ne pas être beau, ce n’est pas très bon non plus.