Hachis parmentier

Hachis Parmentierpour 4 adultes :

  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • huile d’olive
  • 2 tomates
  • 400g de viande hachée
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • sel, poivre, herbes de Provence
  • 1 jaune d’œuf
  • fromage (parmesan ou autre)
  • 1kg de pommes de terres
  • 2 cuillères à soupe de crème fraiche
Purée Hachis
Faire revenir les oignons hachés et les gousses d’ail mixées dans l’huile.Ajouter les tomates coupées en dés, la viande hachée, la farine, sel, poivre et herbes.Au bout de 10 bonnes minutes, quand c’est cuit (gouter !), ajouter le jaune d’œuf et le parmesan en mélangeant vivement. Nettoyer les pommes de terre et placer les dans le filet en hauteur dans une cocotte minute. Mettre de l’eau dans le fond, sans mouiller les pommes de terre. Fermer et laisser cuire 15 minutes (suivant la taille) après la montée en pression.Si possible, retirer du feu et laisser refroidir (une baisse de pression lente évite l’éclatement des pommes).Sortir les pommes de terre et les éplucher. Écraser-les dans un plat avec un peu de crème fraiche.
Étaler au fond d’un plat à gratin. Étaler la purée au-dessus de la viande.

Saupoudrer de fromage râpé et passer 10 minutes au grill (surveiller !)

D’après Marmiton – Hachis Parmentier

Polenta au bouillon de poule

Pour 2 personnes :

  • 0,6 l d’eau ;
  • 1/4 de cube de bouillon de volaille ;
  • 150g de polenta fine ;
  • une noix de beurre.

Faire bouillir l’eau avec le cube de bouillon.

Ajouter la polenta en pluie fine en battant continuellement. Puis faire cuire encore 2 minutes.

Retirer du feu, ajouter une noix de beurre, mélanger et laisser refroidir.

On peut ajouter du fromage rappé.

Amandine n’a pas voulu goûter, mais Solenn a bien aimé.


Aujourd’hui, j’ai revenir les restes, coupés en tranches, dans une poêle chaude, avec un peu d’huile d’olive.

Même Amandine en a mangé.

Lait de poule

Pour une personne :

  • 25g de sucre ou sirop de sucre de canne
  • 1 jaune d’œuf
  • 0,1 l de lait
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de noix de muscade

pour les adultes :

  • 1 cl de rhum blanc ou autre alcool (whisky, bourbon, eau-de-vie)

Faire chauffer le lait dans une casserole avec la cannelle et la noix de muscade (pas bouillant).

Pendant ce temps, battez les jaunes avec le sucre dans un saladier jusqu’à obtenir un beau ruban jaune clair. La crème ne doit plus présenter de grains de sucre. Ça peut demander 5 minutes, même au batteur électrique.

Ajouter le lait en continuant à battre les œufs. Comme expliqué plus bas, il faut verser lentement le lait chaud et surtout ne arrêter de battre le mélange jusqu’à avoir versé tout le lait.

Pour finir, ajouter la goute d’alcool pour les adultes.

D’après : Journal des femmes – Lait de Poule


Note : toute la difficulté de cette recette tient dans la cuisson de l’œuf. Si on fouette pas assez vite, l’œuf cuit en faisant des paillettes dans le lait et en plus de ne pas être beau, ce n’est pas très bon non plus.

Langues de chat

Langue de chat

  • 4 blancs d’œuf
  • 200g de sucre
  • 120g de farine
  • 120g de beurre fondu

Allumer le four à 180/200°C.

Battre les œufs en neige au fouet électrique et quand ils sont bien fermes incorporez-y le sucre, la farine, le sel et le beurre fondu (mais tiède). Essayez de faire ça sans “casser” les blancs, c’est à dire avec une spatule en formant un geste circulaire qui “coupe” les blancs sans les écraser.

Préparer des plaques métalliques pour la cuisson en les recouvrant d’une feuille d’aluminium que vous badigeonnerez avec de l’huile. N’hésitez pas à ajouter un peu de farine en pluie pour éviter que les biscuits ne collent.

Déposez des doses de pâte avec une petite cuillère bien remplie afin de faire de petites doses régulières et de forme ovale. Ne les rapprochez pas trop pour éviter que les biscuits ne se rejoignent pendant la cuisson.

Mettez au four pendant environ 8 minutes (surveillance humaine continue obligatoire) jusqu’à ce que les langues soient dorées sur le pourtour.

Laissez refroidir sur une grille et ranger dans une boîte à l’abri de l’humidité.

À déguster avec de la glace, par exemple.

D’après : Journal des Femmes – Recette Langues de chat


Petite note sur les blancs en neige : l’objectif des pâtes avec du blanc en neige est d’emprisonner l’air dans des bulles de blancs. Ensuite et pendant la cuisson, l’air qui se réchauffe augmente de volume et fait donc gonfler la pâte. La cuisson avec les autres composants permet de figer la forme.

Velouté de fanes de radis

Radis
Pour 4 personnes :

  • 2 bottes de radis (pour les fanes)
  • 2 pommes de terre
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 20 cl de crème fraiche
  • huile d’olive (remplace avantageusement le beurre)

Laver soigneusement1 et essorer les fanes de radis.
Dans une grande casserole, faire revenir les fanes avec l’oignon émincé environ 3 minutes à feu vif dans de l’huile d’olive.
Ajouter les pommes de terres découpées en petits cubes. Laisser revenir 1 minute supplémentaire.
Ajouter le cube de bouillon après l’avoir émietté, puis mouiller avec un (1) litre d’eau chaude.
Faire bouillir puis baisser le feu et laisser mijoter 20 minutes.
Passer l’ensemble au mixer puis ajouter un radis coupé en rondelles fines. Vous pouvez aussi ajouter la crème fraiche, ou mieux, la garder pour que chacun puisse se servir suivant son goût.
Saler, poivrer et porter à nouveau à ébullition.
Servez bien chaud.

D’après : Velouté aux fanes de radis – Marmiton


1 pour enlever les restes de sable