Côtes de porc aux pommes de terre au four

Ingrédients

  • 4 côtes de porc
  • 6 pommes de terre
  • 1 gros oignons
  • 1 gousses d’ail
  • 30 cl de crème fraîche
  • 1/4 l de bouillon de bœuf
  • 1 c. à café de thym séché
  • 3 c. à café d’huile d’olive
  • du persil
  • sel, poivre

Préparation

Préchauffez le four th.6 (180°C).

Éplucher et découper les pommes de terres en cubes. Peler et découper les oignons en petits morceaux. Disposer dans un plat allant au four, saler, poivrer et arroser d’huile d’olive. Ajouter le thym, le bouillon de bœuf, mélanger le tout avant d’enfourner pour une 40ène de minutes à 180°C.

Peler et hacher les gousses d’ail. Laver et ciseler le persil. Mélanger le persil, l’ail et la crème fraîche dans un bol. Réserver.

Faire dorer, dans une poêle, les côtes de porc 5 min de chaque côté, salez, poivrez. Déposer les côtes sur le mélange de pommes de terre et d’oignons. Recouvrir les côtes avec le mélange de crème fraîche. Remettre au four pour 20 minutes de plus, toujours à 180°C.

Servir chaud.

La Charlotte, la Ratte ou encore la Franceline sont idéales pour passer au four grâce à leur chair ferme, vous aurez des pommes au four croquantes et délicieuses.

D’après : Cuisineaz.com – Cotes de porc aux pommes de terre au four

Saumon au four à la tomate

Ingrédients

  • 400 g de saumon ;
  • 1 oignon ;
  • 50 g de lardons ;
  • 4 à 5 de tomates ;
  • jus de citron ;
  • huile d’olive ;
  • 1 gousse d’ail ou d’échalote ;
  • persil, laurier ;
  • poivre et sel.

Préparation

Émincer l’oignon, découper les tomates en quartiers et ajouter les lardons. Saler et poivrer et placer au fond du plat.

Hacher l’ail ou l’échalote ajouter une cuillère à soupe l’huile et de citron. Faire mariner le saumon pendant 30 minutes.

Placer ensuite le poisson sur le lit de tomates et le saupoudrer de persil. Placer le plat au four à 180°C pour 30 minutes.

D’après : Marmiton – Saumon au four à la tomate

Crème glacée au chocolat

Ingrédients

  • 1/2 l de lait demi-écrémé ;
  • 200 g de crème fraîche épaisse  ;
  • 150 g de sucre ;
  • 2 jaunes d’œuf (40 g) ;
  • 100 g de chocolat.

Recette

Peser et préparer tous les ingrédients avant.

Mettre le chocolat à fondre lentement avec la crème fraîche. Bien surveiller et mélanger l’ensemble jusqu’à obtenir l’homogénéité. Ajouter le lait et mélanger. Remettre à chauffer doucement.

Dès 35°C ajouter le sucre en remuant.

Dès 45°C ajouter le jaune d’œuf.

Laisser monter à 85°C en remuant continuellement, puis faire cuire 1 minute à la même température.

Mettre à refroidir au réfrigérateur pour au moins 4 heures, avant de passer à la turbine à glace. Après refroidissement complet, on peut ajouter des copeaux de chocolat rappés grossièrement.

Boulgour, façon Kebab

Pour 4 personnes :

  • 320 g de boulgour (gros grains), soit env. 80 g/pers. ;
  • 1 l d’eau ;
  • 1/2 cube de bouillon de volaille ;
  • 1/2 oignon émincé ;
  • 1/2 poivron vert émincé aussi ;
  • 25 cl de coulis de tomate ;
  • 1/2 cuillère à café de paprika ;
  • sel, huile d’olive, une pincée de piment.

Faire chauffer l’eau avec le bouillon.

Mettre de l’huile dans une casserole faire revenir les oignons, sans les noircir. Ajouter le poivron, le coulis et les épices, laisser cuire une minute en mélangeant bien. Puis ajouter le boulgour en l’incorporant la sauce déjà présente.

Ajouter progressivement le bouillon en laissant le boulgour absorber le liquide avant d’en rajouter. Laisser cuire ainsi progressivement pendant 1/2 heure.

Goûter pour s’assurer de la cuisson.

PS : on peut ajouter des carottes cuites en rondelles en fin de cuisson du boulgour pour agrémenter.

D’après : Journal des Femmes – Boulgour comme au kebab

Crème glacée au melon

Ingrédients

  • 1/2 l de lait demi-écrémé ;
  • 150 g de crème fraîche épaisse  ;
  • 150 g de sucre ;
  • 2 à 3 jaunes d’œuf (50 g) ;
  • 1 melon bien mûr.

Recette

Peser et préparer tous les ingrédients avant ; couper le melon en petits cubes.

Faire chauffer le lait et la crème en surveillant la température.

Dès 35°C ajouter le sucre en remuant.

Dès 45°C ajouter le jaune d’œuf.

Laisser monter à 85°C en remuant continuellement, puis faire cuire 1 minute à la même température.

Ajouter le melon en petits morceaux. Passer le tout au pied mixer jusqu’à disparition de tous les morceaux. Au besoin filtrer au chinois.

Mettre à refroidir au réfrigérateur pour au moins 4 heures, avant de passer à la turbine à glace.

Blanquette de la mer

Pour la soirée du 31 en petit comité, nous avions envie de poisson pour changer un peu, alors j’a réalisé cette recette de blanquette de la mer pour 4 personnes :

Il vous faudra :

  • Une petite caisse des champignons de paris (ou bruns qui dégorgent moins) ;
  • 400 g de pavé de saumon ;
  • 8/10 coquilles Saint-Jacques avec leur corail, selon votre goût ;
  • 40 g de farine ;
  • 40 g de beurre ;
  • 1/2 l de fumet de poisson ;
  • un citron jaune ;
  • 2 jaunes d’œuf ;
  • 30 cl de crème fraîche ;
  • sel, poivre, huile d’olive.

Émincer les champignons après les avoir lavés.

Dans un bol, battre les jaunes d’œuf avec la crème fraîche et le jus d’un demi citron.

Découper les pavés de saumon en petits cubes ou en lamelles d’1 à 2 cm de section.

Préparer un roux (mélange beurre / farine) : faire fondre le beurre dans une casserole sur feu doux, y ajouter complètement la farine et mélanger vivement jusqu’à obtenir une pâte homogène. Laisser cuire 5 minutes à feu moyen.

Pendant ce temps faire chauffer le fumet de poisson, puis l’ajouter progressivement au roux pour l’étendre sans faire de grumeaux. Remettre à cuire jusqu’à épaississement de la sauce.

Ajouter progressivement le mélange de crème fraîche à la sauce précédente sur le feu, en mélangeant rapidement, puis les champignons. Laisser cuire jusqu’à ce que les champignons aient une cuisson qui vous convienne. Couper le feu.

Lancer la cuisson des coquilles dans l’huile d’olive à feu vif pendant une minute pour les griller légèrement sur les deux faces puis réduire à feu doux pour la suite. Au bout de 4 minutes, ajouter le saumon découpé dans la poêle pour terminer la cuisson pour un temps de total de 8 à 10 minutes maximum.

Dresser les assiettes en répartissant les coquilles, le saumon et recouvrer généreusement de sauce. Le surplus peut être servi dans un bol pour les plus gourmands.

D’après : Marmiton – Coquilles Saint-Jacques et saumon façon blanquette

Gratin de poisson et champignon

  • 600g de poisson ;
  • 300g de champignons ;
  • 40g d’emmental râpé ;
  • 20 cl de crème fraîche épaisse ;
  • 20 cl de lait ;
  • 10g de beurre ;
  • 2 jaunes d’œuf ;
  • 1 échalote ;
  • huile d’olive ;
  • persil ;
  • Curcuma / Curry.

Préchauffer le four à 220°C (T° 7) et découper les morceaux de poisson en cubes réguliers.

Émincer l’échalote et la faire revenir dans une poêle huilée, puis ajouter les champignons coupés en lamelles. Faire revenir pendant 5 min. Saler, poivrer et ajouter le persil découpé et laisser encore cuire une minute.

Dans un bol, battre la crème fraîche, le lait et les jaunes d’œufs au fouet. Ajouter le curcuma (ou curry selon votre goût) ; bien mélanger.

Beurrer le plat à gratin puis y placer les morceaux de poisson ; recouvrir avec les champignons puis la crème. Enfin répartir le fromage râpé sur l’ensemble du gratin et placer au four pour un bon 1/4 d’heure.

On peut accompagner ce plat de riz.

Gratin de poisson et champignons

D’après : Cuisine AZ – Gratin de poisson

Gratin de pommes de terre et de potiron

Prévoir pour 6 personnes :

  • 500 g de potiron ;
  • 500 g de pommes de terre ;
  • 2 gousses d’ail (jusqu’à 4 selon votre goût) ;
  • 33 cl de lait ;
  • 33 cl de crème entière ;
  • Noix de de muscade à rapper ;
  • 50 g de beurre ;
  • Sel & poivre.

Préchauffer le four à 200°C.

Peler les pommes de terre et le potiron. Les couper en tranches très fines.

Couper une gousse d’ail en deux et la frotter sur le plat à gratin. On peut aussi y passer un peu de beurre.

Dans une jatte, mélanger le lait et la crème et y ajouter les gousses d’ail écrasées, la muscade rappée, le sel et le poivre. Au besoin passer rapidement au four micro-onde quelques minutes pour ramollir le beurre.

Disposer les rondelles de pommes de terre et de potiron en les intercalant ou en le mélangeant. Verser l’appareil sur les rondelles de pommes de terre et de potiron et passer au four.

Laisser cuire 1h15.

D’après : Tartine Jeanne – Gratin pommes de terre et potiron façon dauphinois

Clafoutis de figues fraîches

Cadeau d’un voisin, un gros sac de figues blanches bien mures à traiter en urgence.

Il faudra :

  • Une dizaine de figues bien mures ;
  • 2 grosses cuillères à soupe de miel ;
  • 4 œufs ;
  • 80 g de sucre ;
  • 80 g de farine ;
  • 0,4 l de lait ;
  • du beurre.

Préchauffer le four à 180°C.

Découper les figues en quarts ou plus fin selon votre goût, en prenant soin de retirer les extrémités.

Faire chauffer une poêle avec le miel. Quand il commence à frémir, ajouter les figues découpées et mélanger délicatement l’ensemble pendant quelques minutes. Réserver.

Dans une jarre, battre les œufs en omelette rapidement puis ajouter le sucre puis la farine. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ajouter le lait progressivement.

Beurrer et fariner un plat avant d’y placer les figues sur l’ensemble de la surface puis recouvrir de l’appareil.

Placer au four pour 20 à 25 minutes. Vérifier la cuisson avec une pointe qui doit ressortir propre du plat.

Faire refroidir et servir juste tiède pour assurer la consistance.

D’aprèsCuisine Journal des femmes – Clafoutis de figues fraîches

Pâte brisée à la fourchette

L’idée vient de mon professeur d’EMT au collège Jules-Ferry (Chambéry), pour faire une bonne pâte à tarte sans ajouter trop de farine, il ne faut pas chauffer la pâte avec les doigts pour que le beurre incorporé reste ferme.

Sinon, il vous faudra :

  • 200g de farine blanche ;
  • 100g de beurre (à température ambiante,  mais pas plus) ;
  • 1 œuf, ou pas, visiblement le point est très discuté sur les forum, on peut aussi remplacer le blanc par 30g de lait ;
  • 3g de sel.

Mettre la farine et le beurre détaillé en cubes dans un saladier et commencer à les mélanger avec 2 fourchettes, soit par écrasement du beurre dans la farine sur les bords du saladier, soit par “hachage” entre les deux fourchettes tenues dans chaque main, les pointes en avant.

Petit à petit, le beurre et la farine forme une poudre granuleuse homogène. Vous pouvez alors ajouter l’œuf, et poursuivre l’utilisation des fourchettes quelques minutes avant de passer à la main et de pétrir la pâte, classiquement.

À aucun moment il ne faut ajouter de la farine.

Puis placer la boule de pâte, protégée par un film, au frais pour 30 min.

Laisser revenir à température ambiante pour la travailler (étalée).