Filet de poisson au curry

Ce matin quand il a fallu établir le menu, la maitresse de maison a annoncé : poisson ! J’ai été faire un tour sur Internet pour y trouver cette recette : http://www.ptitchef.com/recettes/plat/filet-de-poisson-au-curry-fid-1513064.

Pour la réaliser, il vous faudra :

  • du cabillaud pour 4 personnes (filets ou dos) 175 à 200 g par pers. ;
  • 1 oignon ;
  • 1 gousse d’ail ;
  • 1 poivron rouge ;
  • 2 tomates ;
  • 20/25 cl de lait de coco ;
  • 10 cl d’eau ;
  • de l’huile d’olive ;
  • sel et poivre.

Commencer par émincer finement l’oignon et le faire revenir dans une sauteuse avec un peu d’huile.

Sans attendre, peler les tomates (je les ai épluchées à l’économiseur) et les couper en cubes en retirant les pépins. Les ajouter dans la sauteuse et mélanger.

Laver le poivron et le couper en lamelles courtes qui seront ajoutées au reste. Laisser cuire le tout 5 minutes.

Ajouter l’ail haché finement et le curry et faire revenir encore quelques minutes.

Lancer la cuisson des filets à feu vif dans un autre plat pour juste les saisir.

Pendant ce temps, ajouter le lait de coco et l’eau dans la sauteuse et mélanger à nouveau.

Dès que la sauce a repris sa cuisson, y ajouter les filets et saler, poivrer. Laisser mijoter 10 à 15 minutes suivant la taille du poisson et sa cuisson initiale. Retourner à mi-cuisson.

Il est possible d’ajouter quelques feuilles de coriandre ciselées en fin de cuisson.

Le lait de coco accompagne divinement bien le curry ; servir avec du riz ou des pattes pour éponger la sauce.

Tarte aux poireaux

Pour la facilité, j’utilise une pâte sablée en rouleau.

Sinon, pour faire cette tarte, il vous faudra :

  • 3 beaux poireaux ;
  • 100 de lardons (frais) ;
  • 3 œufs ;
  • 25 cl de crème fraiche ;
  • huile d’olive ;
  • fromage râpé ;
  • sel & poivre.

Mettre le four à chauffer à 210 °C (th 7).

Retirer le vert et laver les poireaux (il y a parfois de la terre entre les feuilles). Émincer les en les coupant 2 fois dans la longueur puis en tronçons d’un centimètre. Le faire dorer dans l’huile puis cuire 1/4 d’heure à l’étouffée. On peut rajouter un peu d’eau dans la casserole pendant la cuisson.

À côté, faire revenir les lardons à feu pas trop vifs pour qu’ils ne grillent pas, jusqu’à ce que le gras réduise. Les égoutter sur une feuille d’essuie-tout et en profiter pour retirer les morceaux de cartilages qui pourraient rester. Les ajouter aux poireaux.

Dans un bol, mélanger les œufs et la crème fraiche, le sel et le poivre. Ajouter l’appareil aux poireaux tièdes (pour ne pas cuire l’œuf).

Étaler la pâte dans le moule et prendre soin de la percer avec les pointes d’une fourchette ; cela évite la formation de cloques sous la pâte.

Répartir l’ensemble poireaux, lardons et sauce dans la pâte et recouvrir de fromage râpé (pâte cuite).

Enfourner pour 25 minutes.

Laisser refroidir sur une grille et servir sur un plat.

Béchamel (sauce)

Ça peut servir pour faire une sauce…

  • 40g de beurre doux
  • 40g de farine blanche
  • 1/2 l de lait frais
  • sel (ou pas)
  • poivre frais (2 tours de moulin)
  • noix de muscade (à rapper)

Faire un roux ; c’est facile : faire fondre le beurre, ajouter la farine et monter le feux à doux pour faire cuire le mélange (sans le brunir) quelques minutes… Faut faire ça à la spatule en bois vivement pour ne pas faire de grumeaux.

Ensuite, ajouter progressivement le lait, toujours pour éviter les grumeaux. Quand tout le lait a été ajouté, faire bouillir 5 minutes.

Écarter du feu, ajouter sel (selon), poivre et la noix de muscade rappé.

Note : il faut tout le temps faire attention aux grumeaux, sinon ça ne présente pas de difficultés.

Suivant la destination, on peut ajouter des goûts (fromage, sauce tomate, citron) et même remplacer le lait par de l’eau pour faire une “simple” sauce blanche.

D’après l’Atelier des chefs : http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/11295-sauce-bechamel.php

 

 

Soupe poireau pomme de terre

  • 2 beaux poireaux ;
  • 3 oignons ;
  • 600g de pommes de terre ;
  • 30 g de beurre ou huile d’olive ;
  • 1/3 l de lait ;
  • 1 + 2/3 l d’eau ;
  • 1 échalote ;
  • 1 cube de bouillon de poule ;
  • sel, poivre, noix de muscade.

Mettre à chauffer la matière grasse dans une casserole et faire revenir l’échalote.

Découper les poireaux et les oignons et les mettre à l’étouffé pendant 10 minutes.

Ajouter les pommes de terre, après les avoir lavées, épluchées (sauf pour des nouvelles) et découpées en petits cubes.

Mouiller avec l’eau et le lait,ajouter un cube de bouillon de poule.

Saler, poivrer et rapper la noix de muscade et laisser cuire 30 minutes.

Passer le tout au mixer.

Servir avec une cuillère de crème fraiche et des croutons suivant votre goût.

Langues de chat

Langue de chat

  • 4 blancs d’œuf
  • 200g de sucre
  • 120g de farine
  • 120g de beurre fondu

Allumer le four à 180/200°C.

Battre les œufs en neige au fouet électrique et quand ils sont bien fermes incorporez-y le sucre, la farine, le sel et le beurre fondu (mais tiède). Essayez de faire ça sans “casser” les blancs, c’est à dire avec une spatule en formant un geste circulaire qui “coupe” les blancs sans les écraser.

Préparer des plaques métalliques pour la cuisson en les recouvrant d’une feuille d’aluminium que vous badigeonnerez avec de l’huile. N’hésitez pas à ajouter un peu de farine en pluie pour éviter que les biscuits ne collent.

Déposez des doses de pâte avec une petite cuillère bien remplie afin de faire de petites doses régulières et de forme ovale. Ne les rapprochez pas trop pour éviter que les biscuits ne se rejoignent pendant la cuisson.

Mettez au four pendant environ 8 minutes (surveillance humaine continue obligatoire) jusqu’à ce que les langues soient dorées sur le pourtour.

Laissez refroidir sur une grille et ranger dans une boîte à l’abri de l’humidité.

À déguster avec de la glace, par exemple.

D’après : Journal des Femmes – Recette Langues de chat


Petite note sur les blancs en neige : l’objectif des pâtes avec du blanc en neige est d’emprisonner l’air dans des bulles de blancs. Ensuite et pendant la cuisson, l’air qui se réchauffe augmente de volume et fait donc gonfler la pâte. La cuisson avec les autres composants permet de figer la forme.

Velouté de fanes de radis

Radis
Pour 4 personnes :

  • 2 bottes de radis (pour les fanes)
  • 2 pommes de terre
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 20 cl de crème fraiche
  • huile d’olive (remplace avantageusement le beurre)

Laver soigneusement1 et essorer les fanes de radis.
Dans une grande casserole, faire revenir les fanes avec l’oignon émincé environ 3 minutes à feu vif dans de l’huile d’olive.
Ajouter les pommes de terres découpées en petits cubes. Laisser revenir 1 minute supplémentaire.
Ajouter le cube de bouillon après l’avoir émietté, puis mouiller avec un (1) litre d’eau chaude.
Faire bouillir puis baisser le feu et laisser mijoter 20 minutes.
Passer l’ensemble au mixer puis ajouter un radis coupé en rondelles fines. Vous pouvez aussi ajouter la crème fraiche, ou mieux, la garder pour que chacun puisse se servir suivant son goût.
Saler, poivrer et porter à nouveau à ébullition.
Servez bien chaud.

D’après : Velouté aux fanes de radis – Marmiton


1 pour enlever les restes de sable